3 encas végans faciles à trouver en Turquie

3 encas végans faciles à trouver en Turquie

Alors que le véganisme est en croissance en Europe, notamment en Allemagne ou en Grande-Bretagne, le mouvement se lance doucement mais sûrement au Moyen Orient (bien que de nombreux plats orientaux soient végétariens comme les falafels ou le houmous). C'est notamment le cas en Turquie, où de plus en plus d'initiatives véganes sont en train de se développer. En vacances en Turquie, La Pradelle vous emmène à la découverte du véganisme à Istanbul dans notre dossier spécial. Aujourd'hui, nous vous  présentons 3 encas végans faciles à trouver en Turquie. #LaPradelleVeganTrip

Le Simit, un pain traditionnel à goûter à toute heure

Le Simit est un pain circulaire grossièrement tressé aux faux airs de Bagel et saupoudré de graines de sésame. Il est vendu par des vendeurs ambulants, des boulangeries et pleins d'autres boutiques dans Istanbul à toutes heures du jour de la nuit. Peu cher et végan, il est l’en-cas idéal du petit déjeuner à la fin de soirée !

Vous pouvez manger un simit nature, ou avec de la confiture, une salade ou tout ce qu'il vous fait envie. Attention, le simit peut parfois être fait à l'étranger avec du beurre ou un œuf pour une version briochée, mais la recette traditionnelle d'Istanbul est simple et totalement végane.

Le Cig kofte, l'option végane facile en Turquie

S'il existe des restaurants végans à Istanbul que La Pradelle a pu tester, il parfois difficile voir impossible de trouver des lieux où manger végan ailleurs en Turquie, notamment dans les petites villes. Pourtant il est possible de manger végan et pas cher partout en Turquie, grâce au Cig Kofte. Il existe des restaurants de type "fast-food" proposant cette spécialité dans toutes les villes, et la plupart des restaurants indépendants font également le leur pour leur carte.

Cig Kofte signifie "boulette crue". Ces boulettes pourraient ressembler de loin à des boulettes de viande, pourtant elles sont 100% végétales et composées essentiellement de boulgour, de légumes et d'épices. Ces boulettes faites à la main peuvent être plus ou moins épicées selon les goûts et s'accompagnent d'une sauce à la grenade et de jus de citron frais. On peut se servir d'une grande feuille de salade pour les rouler dedans tel un sandwich !

Si le Cig Kofte a parfois été confectionné avec un ajout de viande crue il y a plusieurs décennies, ce n'est aujourd'hui plus le cas. En effet, pour des raisons sanitaires, le gouvernement turc a interdit l'utilisation de viande crue dans la confection des Cig Kofte, et ce plat traditionnel est devenu par obligation légale 100% végan pour notre plus grand plaisir !

Manger un Cig Kofte en Turquie sera toujours végan, en revanche, si vous décidez d'en manger un ailleurs qu'en Turquie, dans un restaurant ou chez un particulier, demandez avant de consommer, car il est possible que la recette utilisée soit alors celle comportant de la viande crue.

Bonus : le Misir

Vous trouverez un peu partout dans Istanbul des vendeurs ambulants de maïs (Misir) à croquer. Pratique, chaud et délicieux, c'est un petit encas végan qui fait du bien lorsqu'on a une petite faim à force d'arpenter les merveilles de la vieille ville. Grillé devant vous, le seul autre ingrédient est le seul qui peut être saupoudré sur le Maïs si besoin.

Bon appétit !

Istanbul est une ville en perpétuel mouvement, et offre de plus en plus d'options pour les végans. Découvrez nos coups de cœur dans ce dossier spécial véganisme en Turquie.

Rejoignez-nous sur les réseaux !

la pradelle facebook  la pradelle instagram 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Tags

Sale

Unavailable

Sold Out