A la découverte du véganisme espagnol à Barcelone


Alors que le véganisme est en croissance en Europe du Nord, notamment en Allemagne ou en Grande-Bretagne, la tendance est plus lente au Sud. Pourtant, de plus en plus d’initiatives s’y développent, notamment en Espagne. Après un dossier spécial sur le véganisme Outre-Rhin, l’équipe de La Pradelle s’est rendue en terre ibérique, pour un petit tour d’horizon notamment à Barcelone, première ville à s’être déclarée veggie-friendly.  

 

Le véganisme peine à s'imposer en Espagne, second pays consommateur de porc en Europe

 

Quand on pense à l’Espagne, ce qui nous vient à l’esprit c’est surtout le chorizo, le jambon serrano, la paella et surtout (malheureusement) la corrida. La culture espagnole semble être à mille lieues du mode de vie végan. En effet, le pays mondialement réputé pour la production et la consommation de viande porcine. Chaque année, des millions de touristes du monde entier visitent l’Espagne notamment pour sa gastronomie très axée sur la charcuterie.  

viande porcine espagne
  

Il faut savoir qu’en Europe, l’Espagne est le deuxième pays consommateur de porc, derrière l’Allemagne. La charcuterie a toujours le vent en poupe car, malgré la crise, les ventes ont augmenté de 2,2% en 2015 selon l’agence Nielsen. Et parmi les produits pharse vous trouverez le fuet (+8,2%), le longaniza (6,7%) et le jambon serrano (+3,4%). Le porc est le deuxième type de viande préféré des Espagnols derrière le poulet. Sa consommation est tellement importante en Espagne, qu’on dit souvent que les Espagnols l’assimilent à un légume.  

 

Barcelone, première ville à se déclarer veggie-friendly

 

Blague à part, l’Espagne a longtemps eu la réputation d’être peu accueillante pour les végans. D’ailleurs, ce mode de vie y est encore très minoritaire. Il n’existe pas chiffres officiels, mais l’Association Végétarienne Espagnole estime qu’environ 1,5% de la population serait végétarienne, parmi lesquel de 30 à 40% seraient végans. Pourtant, le changement est en marche et nous avons pu suivre de nombreuses initiatives véganes se développer en Espagne.

En effet, Happy Cow, qui référence les restaurants végétariens et végans dans le monde, affichait seulement 353 adresses végétariennes en Espagne en 2011 et le chiffre a presque doublé en 3 ans, pour atteindre le nombre de 686 en 2014. Cette même année, Alicante a accueilli sa première Vegan Fest en 2014 avec des concerts, des conférences et des workshops pour diffuser le véganisme, le tout accompagné de plats et desserts typiquement espagnols et surtout végans.

 

Barcelone, capitale économique du pays est également le moteur de ce changement. Le 24 mars 2016, le maire de la ville a déclaré Barcelone première ville veggie-friendly. Un programme en faveur du véganisme a été proposé avec notamment la création d’un guide végétarien et végan de la ville, d’un « BCNvegPoint », un espace d’information réservé aux végétariens et végans de la ville, ainsi qu’à leurs commerces. Le maire s’est également engagé à encourager les Barcelonais à suivre le Meatless-Monday (campagne lancée par Paul McCartney incitant à ne pas manger de la viande le lundi).

  barcelone vegan
 

Et ce n’est pas tout : restaurants, concept-stores, supermarchés, de plus en plus de possibilités s’ouvrent aux végans !  En déplacement à Barcelone, La Pradelle a voulu vous emmener dans ses bagages pour découvrir le véganisme espagnol.


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés



Sale

Unavailable

Sold Out