Pourquoi les végans ne mangent pas d'oeufs ?

elevage, La Pradelle, oeuf, omelette, ponte, poule, vegan -

Pourquoi les végans ne mangent pas d'oeufs ?

pourquoi les vegans ne mangent pas doeufs

La consommation d'oeufs n'est pas végane par définition. Cependant, il est difficile d'expliquer pourquoi ils sont exclus de l'alimentation végane. Alors que les vidéos sur les élevages en batterie se multiplient, il est plus difficile de reconnaitre la maltraitance animale dans la collecte d'oeufs de poules élevées en fermes bio ou en plein air. La croyance populaire veut que "les oeufs ne font pas de mal aux poules" et surtout, qu"ils iraient à la poubelle si on ne les ramassait pas".

Alors pourquoi les végans ne consomment pas d'oeufs ? Comment sont-ils produits ? Dans quelles conditions vivent les poules pondeuses ? Dans cet article, nous vous donnerons quelques pistes de réflexion.

D'où viennent les oeufs de poule ?

Pour ceux qui n'auraient pas prêté attention en cours de bio, l'oeuf n'est ni plus ni moins un ovocyte, un ovule quoi. Une fois arrivée à l'âge adulte, la poule possède quelques milliers d'ovocytes. Chaque jour, un d'eux se développe jusqu'à devenir, en une dizaine de jours, le jaune. Le jaune mûr est libéré dans un conduit dans lequel l'oeuf se forme. En quelques heures, le blanc d'oeuf se forme autour du jaune qui tourne sur lui-même pour maintenir le jaune au centre.

Puis, la coquille est élaborée à partir de carbonate de calcium que la poule stocke dans ses os et ses intestins. L'oeuf est enfin coloré par des pigments contenus dans les sécrétions biliaires avant d'être évacué par le cloaque. Et voilà un bel oeuf tout prêt. Si l'oeuf est fécondé par un male, au bout de 21 jours naîtra un adorable petit poussin.

 Voici une vidéo qui vous expliquera en détail la production de l'oeuf chez la poule.

Encore une fois vous me direz, dans le commerce, on ne vend que des oeufs non-fécondés. Il n'y a donc pas de cruauté dans mon assiette. Cependant, même si vous ne consommez pas d'animal à proprement parler, l'oeuf est le produit de maltraitance et de souffrance, même si vous achetez bio.

La ponte des oeufs chez la poule

En temps normal, les poules ne pondent des oeufs que jusqu'à obtenir un nid plein. Elles s'arrêtent donc naturellement une fois la ponte terminée et commencent à couver les oeufs. Dans l'industrie, le cycle naturel est bousculé par le retrait constant des oeufs. Ainsi, les poules continuent de pondre afin de compléter le nid.

La ponte constante requiert un grand effort de la part des poules, qui s'épuisent à en mourir durant le processus. Comme nous l'avons expliqué plus haut, chaque oeuf demande un apport en calcium afin de créer la coquille. Ainsi les poules sont très affaiblies par cette perte de calcium. 

Lisez également : Pourquoi les végans ne consomment pas de miel ?

L'élevage des poules en plein air

Le label "bio" est franchement trompeur. On s'imagine nos belles poules élevées en plein air, dans des prés riches en herbes grasses, avec des petits insectes à foison. Notre petite poulette pond gentiment son petit oeuf le matin et part gambader gaiement toute la journée, pendant que le fermier ramasse son oeuf avec amour. Enfin, la poule heureuse et comblée mourra tranquillement de vieillesse, entourée des ses amies. Malheureusement, on ne pourrait être plus loin de la réalité. Le destin de la poule pondeuse bio est le même que celui de la poule de batterie. Une fois devenue inutile, celle-ci est envoyée à l'abattoir.

L'espérance de vie d'une poule qui grandit dans une basse-cours familiale est de 8 à 10 ans, et même parfois plus. Comme tous les animaux, les poules en fin de vie tombent malades et coûtent cher en soins médicaux. Vous imaginez donc bien que personne ne va investir dans une vieille poule, surtout si celle-ci ne pond plus.

En fait, le terme "bio" ou "poule élevée en plein air" ne veut pas dire que les poules vivent en extérieur. Cela signifie que, contrairement à leurs consoeurs élevées en enclos qui ne voient jamais la lumière du jour, celles-ci passent un tiers de leur vie à dehors. Youhou, luxe absolu !

Et pendant les courtes journées d'hiver, pour assurer leur développement, la lumière est remplacée par des néons. Encore une fois, ce sont des conditions de rêve par rapport aux poules "traditionnelles" qui supportent les néons 24h/24. 

D'ailleurs, on en parle un peu de ces poules élevées en enclos ? Un espace équivalent à une feuille A4 par poule (histoire de bien pouvoir s'étirer), une nourriture riche et variée (soja à tous les repas, huile de palme, antibiotiques, hormones, tranquillisants, sulfamides, anabolisants), un rythme de ponte respectant le cycle naturel de la poule (1 oeuf par jour sans pause)... Bref, on est loin de l'image de l'oeuf sans cruauté.

L'abattage des poussins mâles

Tout comme pour les vaches à lait, les poules pondeuses sont aussi fécondées (souvent artificiellement). Bah oui, il faut bien de nouvelles poules pour remplacer les vieilles poules épuisées. En élevage, les poules pondeuses sont envoyées à l'abattoir autour des 2 ans.

Lisez aussi : pourquoi les végans ne consomment pas de lait ?

Lorsque l'oeuf est fécondé, il y a une chance sur deux d'obtenir une poule qui deviendra une pondeuse. Mais qu'en est-il des mâles ? Et bien, comme dans l'industrie laitière, on sépare les mâles des femelles, qui sont envoyés direct à l'abattoir. Près 280 millions de poussins mâles par an sont tués dès leur naissance, tout simplement parce qu'ils ne sont pas rentables. 

La méthode la plus simple pour abattre les poussins est celle du "spine snapping". Une pression est appliquée au niveau du cou pour déloger la colonne vertébrale du crâne. Une autre technique consiste à asphyxier les poussins avec du dioxyde de carbone avant de les passer tout simplement dans un grand mixeur.

Bien sur, pour faire des économies, il est courant que l'étape "asphyxie" soit éliminée et que les poussins passent vivants au blender. Récemment, une nouvelle méthode, plus économique, a été introduite, celle de l'electrocution. Effectivement, elle est plus efficace que les autres. Elle a toujours aussi bon goût votre omelette ?

Pour résumer l'article, regardez le nouveau clip de Mickey 3D "Sebolavy"

Vous l'aurez compris, il n'y a rien de végan dans la consommation des oeufs. La bonne nouvelle c'est que vous pouvez très facilement les remplacer. Pour cela, consultez notre article sur "Comment remplacer les oeufs dans les pâtisseries ?"

 


5 commentaires

  • BAS

    Bonjour,
    Le tri des poussins dont vous parlez m’a rappelé une époque où je cherchais du travail. L’agence intérimaire m’a envoyé dans un élevage de lapin. Arrivée sur place on m’explique que je devais éliminer une certaines quantités de nouveau-nés par case. Ces pauvres petits n’étaient que des objets qu’on jette. J’ai refusé bien sûr de faire ce travail. Personne n’est obligé de faire taire sa conscience parce qu’il a besoin d’un travail. Laissons parler notre conscience et soyons courageux.

  • BAS

    Merci pour toutes ces explication claires. Je pensais agir avec sagesse en achetant des oeufs bio, mais je n’avais pas conscience de tout cela. Je pense que celui qui veut encore manger des oeufs, peut malgré tout avoir ses propres poules. Par exemple, 3 poules avec 20m² dehors, un abri, vous ne ramassez les oeufs que de temps en temps (comme faisait ma mère), pas tous les jours. Parfois les poules pouvaient même se ballader dans le reste de la propriété. S’il y a un coq, on garde les poussins, on peut en donner à quelqu’un qui en prendra soin. Si on veut tuer et manger un poulet, il faut assumer, prendre son courage à deux mains, trouver un moyen de lui éviter toute souffrance. Et si on ne veut pas tuer ce pauvre poulet, parce qu’après tout il y a plein d’autres choses à manger , on le laisse tranquille. C’est ma façon de voir. Encore merci pour vos explications.

  • casquette obey

    Merci pour cet article
    casquette obey http://www.paristyle.fr/index.php?main_page=index&cPath=153

  • Camelia

    Bonjour Romain,
    Le véganisme au sens stricte exclut tout produit d’origine animale, donc en principe même les oeufs indépendamment de leur condition de production. Cependant, chaque végan est bien sûr libre de faire ses propres choix !

  • Romain

    Bonjour,
    Merci pour votre article que j’ai bien aimé.

    Puis-je vous poser une question : j’ ai des poules dans mon jardin, elles pondent deux oeufs par semaine environ. Il y a-t-il un problème à manger ces oeufs là ?

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Sale

Unavailable

Sold Out